Suunto-logo

 

gps-suunto-histoire

 

Suunto Oy est une société finlandaise qui fabrique et commercialise des montres de sport, des ordinateurs de plongée, des boussoles et des instruments de précision. Basée à Vantaa, en Finlande, Suunto emploie plus de 300 personnes dans le monde et ses produits sont vendus dans plus de 100 pays. Bien que mondialement actif, le siège est situé à côté de l’usine, dans laquelle la plupart des étapes de travail sont toujours réalisées à la main. Suunto est une filiale d’Amer Sports, détenue depuis 2019 par le groupe chinois Anta Sports, avec les marques soeurs Wilson, Atomic, Sports Tracker, Salomon, Precor, Arc’teryx .

Le nom de la société vient du mot finnois suunta, qui signifie « direction » ou « chemin », ou en navigation, « relèvement » ou « cap ».

 

Suunto Finlande

 

En 1932, le fondateur de la société, Tuomas Vohlonen, géomètre de profession, a déposé une demande de brevet pour une méthode unique de remplissage et de scellement d’un boîtier de boussole léger entièrement en celluloïd et rempli de liquide pour amortir l’aiguille et la protéger des chocs et de l’usure, en raison d’un mouvement excessif.

La Suunto M-311 est entré en production de masse en 1936.

En 1935, Vohlonen a obtenu un brevet sur sa conception, et il est entré en production en série un an plus tard sous le nom de Suunto M-311 à monture de poignet. Bien que ce ne soit pas la première boussole remplie de liquide portable, la conception de Vohlonen était compacte et légère, lui permettant d’être facilement portée au poignet. Avec des changements mineurs, la M-311 a été plus tard adopté par l’armée finlandaise comme la M-34.

L’entreprise a été inscrite au registre du commerce le 4 février 1936.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Suunto a introduit une boussole de visée liquide compacte, la M / 40, pour les officiers d’artillerie et autres utilisateurs ayant besoin d’un instrument de précision pour mesurer un azimut. L’entreprise s’est développée rapidement après la guerre, fournissant des boussoles et d’autres instruments de navigation aux marchés civils et militaires.

Après la mort de Tuomas Vohlonen en 1939, sa veuve Elli Vohlonen dirigea l’entreprise jusqu’en 1952, lorsqu’elle la vendit à Paavo Kajanne, Aarne Mahnala et Veli-Jussi Hölsö, qui possédaient également Redox Oy. À la toute fin des années 70, ils ont vendu l’entreprise à la famille Niemistö et au début des années 90, le sponsor Oy a acheté l’entreprise et l’a cotée en bourse en 1995. En 1999, Amer Sports a racheté l’entreprise.

En 1996, Suunto Oy a acquis Recta SA, un fabricant suisse de boussoles.

À la fin des années 1930, Suunto Oy était situé dans le bâtiment de l’arrière-cour de Laivanvarustajankatu 8, Ullanlinna, Helsinki. En 1959, Suunto a déménagé à Itämerenkatu 52, Ruoholahti, Helsinki. En 1969, la société a déménagé à Juvan teollisuuskatu 8, Juvanmalmi, Espoo. Le siège social de Suunto Oy a déménagé à son emplacement actuel à Valimotie 7, Tammisto, Vantaa en 2001.

 

Boussoles

Suunto fabrique une grande variété de boussoles magnétiques, y compris les séries A et M pour la navigation générale, la série de boussoles Arrow pour la course d’orientation de compétition et KB (KäsiBussoli, compas à main anglaise), MB (= MatchBox) et MC (= Mirror Compass ) pour ceux qui ont besoin d’un compas manuel de qualité professionnelle. Suunto produit également les lignes Recta de boussoles, y compris la série de plaques de base DT basée sur les designs Suunto, la série DS de boussoles de visée miroir, le Recta Clippermicro-compas et la célèbre série de boussoles militaires DP «boîte d’allumettes» inventée par Recta en 1941. En 2009, Suunto a abandonné la série Recta DO de fabrication suisse , transférant toute la production restante de boussoles Recta de Bienne, en Suisse, à son site de production à Vantaa , Finlande.

Après avoir acquis Recta AG en 1996, Suunto a incorporé la technologie globale de système d’aiguille Recta Turbo 20 initialement brevetée par Recta SA dans plusieurs de ses propres conceptions de boussole.

Depuis 1967, les successeurs de la M-40 sont proposés sous la forme de la gamme KB , composée de boussoles d’arpentage et d’inclinomètres de haute qualité, précis à des fractions de degré. Traditionnellement constituée d’un bloc massif d’aluminium usiné, chaque boussole KB contient un cadran aimanté avec des marques d’étalonnage imprimées le long de son bord extérieur. Une lentille grossissante (KB-14) ou un viseur prismatique (KB-77) est montée à une extrémité de l’instrument avec un réticule offrant une vue du disque, contenant à la fois des roulements avant et réciproques. En fonctionnement, l’utilisateur divise son champ de vision avec l’instrument, en utilisant la lentille ou le prisme de l’appareil pour mesurer avec précision le relèvement de l’objet en vue. Suunto a depuis arrêté la production de la KB-77. Un modèle plus récent, la KB-20 , utilise un boîtier composé de plastique résistant aux chocs pour permettre à la boussole de flotter en cas de chute dans l’eau.

 

Global Needle System 

La Suunto Global Needle System acquis de Recta en tant que conception d’aiguille Turbo-20, l’aiguille de boussole aimantée conventionnelle n’est pas utilisée. Au lieu de cela, l’aiguille de la boussole et l’aimant sont construits comme des unités séparées fonctionnant indépendamment l’une de l’autre. L’aiguille elle-même est fixée à son pivot au moyen d’un double palier, tandis que l’aimant tourne sur un pivot avec son propre palier serti. Lorsqu’il est attiré par le champ magnétique terrestre, l’aimant de boussole séparé absorbe la force verticale du champ magnétique, de sorte que l’angle d’inclinaison du champ magnétique (dip magnétique) ne peut pas incliner l’aiguille et l’aiguille ne peut plus se déplacer dans un plan vertical. Cela fournit des lectures précises du nord magnétique dans toutes les zones magnétiques du monde. La conception permet également des lectures précises avec la boussole inclinée à des angles allant jusqu’à 20 degrés, tandis que l’utilisation d’un aimant puissant permet à l’aiguille de se stabiliser extrêmement rapidement, facilitant des mesures rapides et précises de cap / cap. Cela permet à un utilisateur d’obtenir des relèvements de boussole assez précis même lorsqu’il se déplace, comme lors d’une randonnée ou d’un voyage en canoë.

 

La première boussole militaire produite par Suunto et adoptée par l’armée finlandaise était la M-34, une boussole de poignet avec un boîtier en aluminium, également produite par Physica d’Helsinki. Les deux sociétés se sont engagées dans une longue bataille judiciaire pour la propriété du modèle M-34, qui a duré jusqu’au début des années 1950. En 1989, l’armée finlandaise a adopté le compas de poignet Suunto M89-60 avec une plaque de base composite, suivi de la M-801 avec boîtier en aluminium. Les boussoles de plaque de base Suunto utilisées par les organisations d’alpinisme, expéditionnaires et de sauvetage du monde entier comprennent les MC-2 , KB-14 , A-30 et M5 NATO (RA-69) ainsi que le M-9 et boussoles de poignet Clipper. Le compas à viseur optique (miroir) MC-2 , le RA-69 et plusieurs autres boussoles Suunto ont été distribués à diverses forces militaires de l’OTAN au fil des ans, notamment l’armée britannique, les Forces terrestres canadiennes et plusieurs unités des forces spéciales américaines. La boussole Recta DP-6 de type boîte d’allumettes est toujours utilisée par l’armée suisse.

Suunto 7

Montres sport 

Suunto fabrique des montres, bracelets électroniques multifonctions telles que CoreAmbitVectorX-Lander et X10, qui peuvent fournir une variété de fonctions, y compris le relèvement de la boussole, l’altitude, l’effet d’entraînement et même la localisation GPS, selon le modèle. Les montres de sport électroniques multifonctions de Suunto sont conçues pour différents sports comme la voile, le golf, la randonnée, l’alpinisme et le ski alpin.

Les séries G, S, T et X de montres de sport présentent une époque où les produits avec le numéro 3 étaient décrits comme d’entrée de gamme, le numéro 6 comme avancé et 9 comme professionnel ou haut de gamme.

La Suunto Vector a été la première montre d’extérieur au monde dotée de fonctions ABC (altimètre, baromètre et boussole). Sorti en 1998, il était disponible presque inchangé jusqu’à son arrêt en 2015. Il y avait aussi une version HR de Vector, ajoutant des fonctions de base de fréquence cardiaque.

La Suunto T6 avec ses versions ultérieures T6C (= ceinture de confort) et T6D (= ceinture double) était l’un des moniteurs de fréquence cardiaque les plus avancés au moment de sa sortie en 2004. Elle a, entre autres caractéristiques, la fréquence à la fréquence enregistrement de la fréquence cardiaque, un altimètre basé sur la pression atmosphérique, calcul de l’EPOC et de l’effet d’entraînement et prise en charge de dispositifs POD externes mesurant la vitesse et la distance.

Suunto T3 (et ses versions C et D) offrait de nombreuses propriétés d’entraînement avancées à un prix bien inférieur à celui du T6. La T4 (avec également les versions C et D) était proche de la T3 , mais elle a ajouté une fonction de coach électronique. Il y avait aussi T1 et T1C, des moniteurs cardiaques très basiques de la série T. Toutes les versions de la série T sont sorties de la production jusqu’en 2012.

La série M est un successeur de la série T (à l’exception du T6 ). La série M est plus une gamme de fitness d’entrée de gamme, tandis que la série T était davantage destinée à l’entraînement sportif. La série M comprend les moniteurs cardiaques de base M1 et M2 (même montre, sangle de fréquence cardiaque différente) et M4 et M5 avec des fonctions plus avancées, dont la plupart du coaching électronique pour des objectifs spécifiques, tels que le contrôle du poids ou l’amélioration des performances physiques. M4 est sorti de la production en 2013.

Suunto Quest est un moniteur de fréquence cardiaque destiné à l’entraînement sportif.

Série Suunto Ambit , avec la première version sortie en 2012 et plus tard ayant inclus les alignements Ambit2 et Ambit3 . Il s’agit notamment du GPS, des fonctions ABC, de la batterie rechargeable, des fonctions d’entraînement avancées (dans les fonctions d’entraînement, Ambit est le successeur du T6 ) et du logiciel pouvant être mis à jour. L’utilisateur peut modifier de nombreuses fonctions d’Ambit en fonction de ses préférences individuelles. Différentes applications sont également disponibles et les utilisateurs peuvent également créer leurs propres applications. Limitée en quantités de production, Ambit2 S Black Limited Edition est disponible à partir de juin 2015. Ambit3 ajoute la connectivité smartphone comme sa principale amélioration. Le 29 septembre 2015 Ambit3 Peak Nepal Edition est sorti. Il n’y a pas d’autre différence entre celle-ci et la version normale à part le texte « Nepal Edition » sur l’écran et une lunette un peu différente, mais de chaque montre vendue est donnée à la Croix-Rouge pour l’aide humanitaire et la reconstruction au Népal. Le 7 janvier 2016, Ambit3 Vertical a été introduit. Elle ajoute un suivi plus complet du mouvement vertical et introduit un corps redessiné.

Suunto Core est une montre ABC (A = altitude, B = baromètre, C = boussole). Depuis sa sortie en 2007, il existe plus de 30 versions différentes de Core. Toutes ont les mêmes fonctions, mais leur apparence extérieure diffère. La plupart des versions ont des cadres en plastique, mais certaines sont en aluminium et deux d’entre elles sont en acier inoxydable. La plupart des versions Core ne sont plus en production. Il existe des éditions limitées et numérotées de Core, telles que Everest Edition (8848 réalisées, en l’honneur des 21 ascensions d’Apa Sherpa sur le mont Everest ), Red Bull X-Alps Edition (864 réalisées, selon la longueur de la course), et Extreme Edition (3000 fabriqués).

Suunto a célébré son 75e anniversaire en lançant l’ édition anniversaire (dans certains pays connue sous le nom d’édition alpine ). Core All Black est souvent appelé à tort Core All Black Military ou Core Military, mais ces nominations ne sont pas officielles et de telles versions « militaires » n’existent pas. On dit que Core porte le nom de ses éléments de base inclus dans ce type de montre.

Suunto Lumi est conçu pour les femmes. Elle comprend essentiellement les mêmes fonctions que Core. Avec un adaptateur spécial, Lumi peut être porté comme un pendentif. Le mot finlandais « lumi » se traduit par « neige ». Publié en 2007, Lumi n’était disponible que pendant quelques années.

Suunto Traverse est sorti le 1er octobre 2015. La montre comprend des fonctions ABC, un récepteur GPS et une surveillance de la fréquence cardiaque. Elle comprend de nombreuses fonctions d’Ambit3, mais il s’agit cependant d’un suivi de Vector et Core en tant que montre d’extérieur.

Auparavant, Suunto utilisait les protocoles Suunto ANT et ANT + (basés sur la norme de réseau ANT) pour la transmission sans fil de données. Les nouvelles versions à partir de la série Ambit3 sont basées sur Bluetooth Low Energy. Les moniteurs de fréquence cardiaque les plus élémentaires utilisent un signal analogique.

Bien que la plupart des montres de sport soient fabriquées en Finlande, certains des produits sont fabriqués en Chine par un autre fabricant. Ceux-ci incluent la série T à l’ exclusion de T6, la série MQuestLumiCore et la plupart des POD. Suunto a réussi dans ses tentatives de réduire la production en Chine et d’augmenter la part de la fabrication finlandaise.

 

Montres de style de vie

Lors de la publication de Kailash , Suunto a également présenté sa nouvelle approche, séparant les branches : avec Essential et Elementum, Kailash crée maintenant une nouvelle branche appelée Suunto 7R, qui est une collection de montres de style de vie, tandis que les montres pour le sport et la performance présentent une catégorie distincte.

Suunto Kailash a été publiée le 14 octobre 2015. Elle comprend un récepteur GPS mais la prime semble être sa principale caractéristique. Ce produit est principalement conçu pour les voyageurs. Kailash est également le premier produit de la prochaine série mondiale Suunto .

Le 15 janvier 2015, Suunto a lancé la collection Essential de montres haut de gamme. Fonctionnellement, elles ressemblent au Core mais sont fabriquées en Finlande à partir de matériaux haut de gamme. La conception et la fabrication finlandaises sont soulignées, créant un contraste avec le noyau fabriqué en Chine .

Suunto fabrique également la série Elementum de montres-bracelets artisanales haut de gamme avec des fonctions spécialisées pour les activités de plein air (Terra), les activités nautiques (Aqua) et la voile (Ventus , abandonné).

 

Logiciel

Suunto fournit un logiciel pour interpréter les données enregistrées des montres et pour les contrôler.

Pour T6, il y avait le logiciel Training Manager et pour T3 et T4 il y avait Training Manager Lite.

Début 2010, Suunto a lancé le service en ligne Movescount. En 2014, Suunto a lancé une application permettant d’utiliser les fonctions Movescount sur les appareils mobiles iOS. Après avoir été retardée plusieurs fois, l’ application Movescount pour Android est sortie le 4 mai 2015.

Le 4 mai 2015, Amer Sports a annoncé avoir acquis Sports Tracker, qui s’associa à MovescountPlus tard, cette alliance est devenue une base des services numériques d’Amer Sport.

Le logiciel Suunto 7R apporte la connectivité entre les montres 7R compatibles et les appareils iOS.

En décembre 2015, Suunto a lancé Customizer, une page Web permettant de créer et de commander une montre personnalisée en fonction des préférences individuelles. Au début, cela peut être fait avec Ambit3 Peak et Sport .

 

Ordinateur de plongée SUUNTO

Ordinateurs de plongée et instruments 

En 1965, un plongeur sportif britannique a remarqué que la boussole remplie de liquide de Suunto fonctionnait également sous l’eau. Suite à cette révélation, il n’a pas fallu longtemps avant que le premier compas de plongée de Suunto, le SK-4 ne voit le jour. Parmi les utilisateurs se trouvaient des explorateurs, des écologistes et des marins célèbres comme Jacques Cousteau. Pendant les années 1980, Suunto est devenu un chef de file dans la fabrication d’instruments de plongée. Ayant déjà produit des instruments mécaniques, Suunto a maintenant commencé la production d’ordinateurs de plongée électroniques et a lancé la PME en 1987. Il s’agissait de l’innovation la plus importante de Suunto de la décennie et d’une influence majeure sur la transition de la plongée sous-marine vers un sport populaire.

Logo-site-2-mon-gps-avis-fr